MENU

Le café et thé sont chauds. Les croissants croustillent. On a fini la préparation au cordeau. Le vendredi on en était encore à nettoyer au jet d’eau les murs. À monter la dernière porte. On pensait que le dimanche, la fatigue allait retomber. Mais il n’en a rien été. Nous étions trop excités à l’idée de recevoir nos premiers invités!

Il y a un mois on disait : « On fera une première fête avec nos potes et on ouvrira au public sûrement l’année prochaine, vu la quantité de travaux à faire.». Mais c’était sans compter que depuis notre rencontre, quand on a une idée, en général elle se réalise vite. Très vite.

Alors, en un mois, l’idée a mûrit. En défrichant, nettoyant, en améliorant la grange… Inviter nos amis, ça le faisait bien. Et tant qu’à faire nous pouvions inviter tout le monde, finalement ! Fous, nous ? Naaaaan. L’invitation générale était lancée.

« Vous les avez eu où vos meubles? »

On peut dire que les tables, chaises ou le canap’ tout à fait vieux mais charmant, ont eu leur petit succès, dimanche. Oui, nous avons choisi de meubler la grange avec uniquement du mobilier de récup’.

Par conviction, c’est meilleur pour l’environnement. Par économie, c’est moins cher que du neuf. Pour l’esthétisme, on se fait plaisir en chinant des objets qui ont déjà eu une vie ailleurs et qui continueront de vivre avec nous. (Et on a enfin la place de stocker tout ce sur quoi on a pu loucher dans le passé, quelle chance ! )

A part quelques pièces que nous avions déjà, nous sommes allés chercher la plupart de nos meubles meubles à Réville, à l’Association Aide au confort pour tous. Un grand merci à eux pour l’accueil, quelle équipe ! On vous conseille +++ cet endroit si vous aussi pour pensez ou vivez récup’ !

Petit aperçu du samedi soir, les cadres sont fraîchement accrochés aux murs de la grange. Nous exposons pour la première fois notre série « Portraits de Cherbourg » dans notre endroit à nous. Et ça, quel bonheur, ça n’a absolument aucun prix.

Une bonne nuit de sommeil et nous étions prêts à vous accueillir. Retour aujourd’hui sur notre premier dimanche en votre compagnie, à la ferme de Renouville, dans le Val de Saire en Normandie. Vous avez été nombreux et joyeux. Tellement que nous n’avons pas eu trop le temps de prendre beaucoup de photos finalement. Il faudra revenir… 😉

Notre premier cadeau, si symbolique et important. Merci Agnès pour ta pierre à l’édifice.
Première visite de la journée !
Un piano pas encore accordé. Mais ça ne saurait tarder. Hâte d’entendre la musique valser entre nos quatre murs.
Le coin dessin, bricolage pour les enfants.
Des jeux de société sont mis à disposition de tout le monde, quel plaisir de vous voir jouer ensemble !
Le repas partagé du midi, miam. Concept hyper chouette, à refaire !
L’après-midi, la grange se remplit. Pour notre plus grand bonheur.
Les enfants ont investi le salon dès la première minute. On est bien là, il me semble.

Et là, la surprise de la journée. Nan mais vraiment. Nous vous présentons Michel, qui a parcouru plus de 80 kilomètres pour venir nous voir. La raison ? Il a vécu ici de sa naissance à ses 18 ans. Comment vous dire à quel point nous avons été touchés par cette rencontre… Il nous a raconté (transmis, même, c’est plus de cet ordre là) comment il vivait ici, la vie avec sa famille, à quoi servait tel ou tel bâtiment de la ferme de Renouville. Ce qui a changé et ce qui est resté intact. Bref, un vrai trésor.

Et cerise (grosse cerise hein !) sur le gâteau, nous avons découvert quelque chose d’extraordinaire : Michel et Coraline sont de la même famille. La maman de Michel, Alice, dont il nous a beaucoup parlé dimanche, était la tante par alliance du grand père paternel de Coraline. C’est pas extraordinaire, ça quand même ? Quel cadeau.

Ils nous ont même ramené des photos prises en 1958 à la ferme de Renouville. Quelle joie de découvrir tout ça.

C’est l’heure du gouter !! Tarte aux fraises du Val de Saire, gâteaux aux pommes, teurgoule made by papi Pascal (la meilleure du Cotentin, qui a d’ailleurs pris sa claque rapidement), bière locale… Une chouette table de quatre heures, petits et grands se sont régalés visiblement.

Et l’attraction du jour avec les enfants : un petit tour en tracteur ! Notre Pony a fait craquer tout le monde. Voilà une belle motivation pour nos projets, voir nos enfants heureux ! Alors on en profite pour emmener avec nous vos enfants, dans nos rêves. Comme c’était joyeux de partager ce moment là.

Et voilà la journée terminée. Notre première journée terminée. Des dimanches à la ferme des gens heureux, il y en aura d’autre. Ça, c’est certain.

Un immense merci à vous toutes et tous qui êtes passés nous voir et découvrir notre ferme. Merci, un grand merci, d’avoir mis votre belle énergie entre tous nos murs. Si l’on en juge à vos sourires et vos joyeux retours, alors vous aussi vous semblez déjà l’aimer, ce lieu. Et ça, ça nous rend heureux.

Commentaires

Salut!!
Pas facile d’avoir de tes nouvelles, j’ose pas appeler, c’est idiot tu me diras.
Bref, je suis heureuse de voir que tu continues à t’éclater dans la photo, que les projets avancent. vous avez du pain sur la planche mais apparemment un lot de matelot pour vous aider.
A bientôt??!

Catherine

Votre commentaire est en attente de modération.
Ajoutez votre commentaire

FRMER