MENU

Avant de vous montrer les travaux de terrassement effectués cette semaine à la Ferme de Renouville, en Normandie, on devait vous présenter notre homme de la situation. L’as de la pelleteuse, qui te transforme un espace plus vite que son ombre, c’est lui.
Daniel.

Le sang des Simon coule dans ses veines et le sourire ne quitte jamais son visage. Il manie la pelle comme nous on tient une fourchette, et rien ne l’effraie. 4 jours. 210 tonnes tonnes de remblais et presque autant de terre à soulever, à déplacer, gratter ou tasser. Une montagne de poussière. Et avec tout ça, la bonne humeur. Qui dit mieux?

Un immense merci cher tonton pour ton aide si précieuse. Merveilleusement secondé par Léo qui a vu notre ferme se transformer sous ses yeux. Merci à vous deux les gars, vous êtes formidables.

Portrait lumière naturelle photographes Ferme de Renouville

Les travaux de terrassement de la semaine, consistaient à remblayer et niveler le préau (anciennement la stabulation). Bon, il s’avère que l’on a fait bien plus que ça, mais commençons par là.

Revenons quelques mois en arrière, au mois de janvier par exemple, afin que vous puissiez vous faire une petite idée de ce à quoi il ressemblait.

Fabien Aubril, dessinateur cherbourgeois, en train de croquer l’ancienne stabulation.

La première étape fut de faire disparaître le auvent qui ne nous inspirait pas vraiment confiance. Et qui, même s’il a merveilleusement inspiré Fabien Aubril, n’avait plus sa place ici.

Le temps d’un dimanche entre copains, les plaques fibro ont été enlevées.

Puis la structure en bois démontée. On y voyait désormais plus clair et l’endroit était tout de suite beaucoup plus sympathique.

La mission de la semaine était donc de remplir tout cet espace de remblais, de niveler et cylindrer notre futur préau. Autant vous dire qu’il y avait du boulot !

Travaux Ferme de Renouville

A l’aide de notre vieux tracteur, nous avons extrait la terre végétale (enfin, de la merde de vache séchée plus exactement) qui s’était accumulée avec le temps.

Pendant ce temps, livraison du remblais le plus épais. 6o tonnes.

Travaux terrassement Ferme de Renouville
Conduire la pelleteuse avec tonton Daniel, le rêve pour les enfants.

Entre chaque couche de remblais, Léo cylindrait le tout.

Travaux terrassement préau Ferme de Renouville

Trois couches de remblais plus tard, l’arène granitique était en place. Nous avons choisi ce matériau car il est déjà existant dans la cour de la ferme et il se marie parfaitement avec le granit rose des bâtiments de la ferme.

Travaux terrassement préau Ferme de Renouville

Tout le remblais provient de la carrière de Cosqueville, à moins de 5 kilomètres de chez nous. On ne peut plus local !

Travaux terrassement préau Ferme de Renouville

Voilà donc notre nouvelle petite merveille : un préau géant. On y voit des moments conviviaux, des bals à l’esprit guinguette, des concerts, un bar extérieur, du théâtre, un marché bio… Daniel, lui, y voit un terrain de pétanque géant. Et vous ?

La matin, le soleil s’engouffre dans le préau.

La bonne nouvelle, c’est que désormais, la météo ne nous fera ni chaud ni froid. Avec un espace couvert comme celui-ci, nous pourrons nous adapter à toutes les situations.

Et la cerise sur le gâteau, vous savez quoi? C’est que sous le préau, la lumière naturelle est parfaite pour créer de jolis portraits. Alors ça, on adore.

Portrait enfant lumière naturelle photographes Ferme de Renouville

Voilà donc ce que nous avions prévu de faire comme travaux cette semaine. C’était sans compter l’enthousiasme de Daniel, évidemment. Nous avons donc loué les machines quelques jours de plus et voilà ce que Daniel et Léo ont transformé.

Un petit accès piéton entre la cour de la ferme et le préau.

Auparavant noyé dans les arbres et la végétation, il a fallu pas mal d’huile de coude pour faire le clair là-dedans.

Voici ce que cela donne maintenant : une jolie pente douce.

Qui permet d’accéder à la cour de deux manières différentes.

Ferme de Renouville Coraline et Léo Photographes
A gauche, la cour de la Ferme et la grange. A droite, le préau.

La cour, justement. Parlons-en. Voici à quoi elle ressemblait au mois de Septembre, quand nous sommes arrivés ici. L’herbe en avait envahi une grande partie. L’ancienne fosse à purin était complètement cachée sous deux immenses plantes impossible à enlever à la force des bras.

La terre et l’herbe accumulées, ainsi que l’ancienne fosse bouchée, empêchaient l’eau de bien circuler. Ce qui a donné cet hiver un sol boueux et peu praticable. Nous avons donc décidé de tout gratter et ainsi retrouver la cour comme elle était il y a bien des années.

Comme ça, quoi.

La végétation qui avait repris le dessus a donc été évacuée.

Et nous avons remblayé toute la partie basse de la cour. De nouveau 3 couches. De nouveau 60 tonnes.

Corps de ferme Normandie Val de Saire

Un joli mur de pierre se cachait sous les arbres, recouvert aux trois quart de terre. Daniel et Léo ont gratté, à la pelle et à la main, afin de libérer l’espace et mettre en valeur ce mur.

La cour paraît désormais presque deux fois plus grande. La grange est encore mieux mise en valeur. Et notre imagination vagabonde déjà pour habiller et occuper cet espace.

Ferme normande Cotentin Renouville grange
Deux auges en granit était ensevelies sous les ronces devant la maison. Nous avons pu les déplacer à l’aide de la pelleteuse et les placer près de l’ancienne fosse à purin.

Voilà donc le préau et la cour de la ferme refaits. Comme si Daniel allait s’arrêter là… Nous avions évoqué avec lui notre idée d’ouvrir un accès au champs, derrière la ferme, pour y créer plus tard un espace parking.

Ni une, ni deux, passage à l’action ! Direction le champs, que l’on vous montre son œuvre.

Demi-tour pour se situer. Vous voyez ici l’accès qui va du champs à la ferme (c’est notre maison que l’on voit).

Et c’est parti pour l’ouverture du talus.

Quelques heures plus tard, l’accès était créé.

Lors des événements que nous organiserons, vous pourrez désormais vous garer dans le champs (en attendant la création d’un parking remblayé plus tard) en y accédant par la rue de la Trigalle.

Rue de la Trigalle accès Ferme de Renouville
Rue de la Trigalle Vicq sur Mer Cosqueville
Lorsque vous arrivez par la rue de la Trigalle, l’accès au parking se trouve désormais quelques mètres après ce panneau “Cédez le passage”. Ce qui vous évitera de vous garer le long de la route et sera ainsi moins dangereux.

Retrouvez toutes les aventures de la Ferme dans la rubrique A la Ferme de Renouville.

Commentaires

ah les Simon!!! papa Daniel a fait des merveilles! il m’a montré ça l’autre jour et franchement…félicitations!!

Wow… super impressionnant ! Hâte de voir tout ça en vrai et de danser sous le préau !. Quel boulot abattu. Bravo aux travailleurs acharnés.

Bravo, vous êtes bien courageux tout les 2.
C’est formidable de réaliser ses rêves.
Bonne continuation

Ajoutez votre commentaire

FRMER